Châtelaines et Châtelains

Chaque année, lors de la St Blaise sont nommés châtelains deux personnes s’étant distinguées par leur implication au service du château.  page en cours de contruction.

 

châtelaine et châtelain  d'honneur 2013

 

                        

 

Celle qui est encore présente aussi, très présente, c’est notre châtelaine, Dame Virginie MARTIN-BORRET, dite «NINI de la Garenne»

Son dévouement à la cause de l’association a été sans limites! Toujours fidèle au poste, elle se tenait à l’entrée de notre «boutique», jouant à la marchande avec bonne humeur, enthousiasme et conviction.

Ah Nini, qui va nous faire maintenant les fameuse gelées de roses, et les bons pains d’épices maison?

Nini a cru très fort durant toute sa vie aux valeurs de la vie associative: solidarité, partage et générosité. Elle les a mises en oeuvre constamment, dans son village, dans l’association Acroch. Merci à toi Nini, pour ton exemple et ton courage. Tu ne te brûleras pas ce soir en sautant le feu de la Saint-Jean!

 

Que nos bien aimés disparus nous accompagnent et nous aident à poursuivre leur oeuvre, où qu’ils soient à présent. Honneur à ces nobles châtelains et  que nous les conservions longtemps en «doulce mémoire».

 

 

 

 

 

 

 

 

Gaby, petit mousse puis grand navigateur, arpenteur du globe, cet enfant du pays a consacré, avec sa compagne, bon nombre d’heure à ce Castel de Rochefort, une fois revenu en son port d’attache. C’est en 1985, à son initiative que l’association Acroch se porta acquéreur du château, en accord avec la municipalité, pour ensuite le rétrocéder à celle-ci.

Vous connaissez, l’histoire, ensuite,, des étapes successives de la restauration auxquelles vous avez tous participé, et que Gaby a menées avec ferveur, compétence et dévouement.

Nous nous souvenons tous du plaisir qu’il avait à évoquer le château et son histoire depuis le XIII ème siècle, les fouilles réalisées sur la motte médiévale et la satisfaction qu’il éprouvait à voir revivre ces lieux lors des fêtes rituelles chaque année.

Il est encore parmi nous, à la fois très présent et absent aussi, parce qu’il nous manque à tous. Nous nous attendons à ce qu’il apparaisse au seuil de la grande salle,un sourire esquissé dans sa barbiche pour nous glisser une de ses plaisanteries longuement préparées!

Merci Gaby, merci à toi pour ton enthousiasme, ta curiosité toujours vive, et pour cette humanité chaleureuse que tu as toujours conservée. Sois notre Gentil Châtelain encore bien longtemps.